Pouvez-vous améliorer votre punch en frappant à 50%?

La question du punch en boxe n'intéresse pas seulement les boxeurs mais aussi des sportifs d'autres disciplines comme le tennis! La préparation physique nécessaire pour s'améliorer est complexe et spécifique.
Il y a quelques jours, un joueur de tennis m'a envoyé un email pour me poser une question:

"...je ne suis pas combattant mais tennisman, et pourtant j’apprécie beaucoup les sports de combat.
Je m’intéresse beaucoup à votre site car je pense que mon sport se rapproche beaucoup des sports de combat de percussion, les qualités de vitesse, équilibre, réaction, puissance, endurance et sens tactique ainsi que adaptation à l’adversaire, ont pour moi beaucoup en commun.

Ma question est la suivante :

Vous dites dans un de vos commentaires (Boxe,: comment améliorer son punch) que le travail au sac doit être effectué à 100% car lors d’un combat on ne frappe pas son adversaire a 50%, à cela vous ajouter dans de nombreux articles que le punch dépend principalement de la génétique et de la « coordination » lors du mouvement.

Ainsi je me demande, pour reprendre mon exemple du coup de poing sur le sac, le travail à 50 % ne peut il pas être bénéfique dans l’hypothèse ou l’on améliore la coordination, « la synergie » du mouvement lors d’un grand nombre de répétition.

Ainsi ne peut on pas conclure qu’un coup de point réalisé à 50% mais à un très grand nombre de répétitions permet d’améliorer son punch, non pas par l’amélioration des qualités physiques mais par l’amélioration des qualités de « coordination » du mouvement ?"

Voici ma réponse:

A mon avis un travail à 50% est intéressant dans les cas suivants :

- Echauffement (physiologique et nerveux)
- Récupération active (physiologique et nerveux)
- Besoin d’améliorer l’endurance
- Pour un « débutant » qui doit apprendre la technique : la coordination va s’améliorer au fil des répétitions, mais si le geste reste lent (à 50%) pendant tous les entraînements la coordination va perdre en efficacité si le mouvement est réalisé à haute vitesse sans y avoir été préparé.

Il s’agit de technique et pour que le geste technique devienne compétitif, il faut le pratiquer à vitesse maximale à l’entraînement (selon une préparation physique planifiée et en respectant la récupération). Les unités motrices doivent être entrainées à rentrer en action toutes ensemble et à une intensité maximum : les connexions nerveuses doivent s’établir à ce niveau et cela prend du temps. Coordination et force maxi sont ici étroitement liées.

Travailler à 50% va améliorer la coordination jusqu’à un certain niveau, mais au-delà d’une certaine intensité, la machine va se dérégler. Et c’est là où, à mon avis, certains sportifs font la différence là où la plupart restent « moyens ».

Mike Tyson est connu pour son formidable punch. Observez dans cette vidéo sa vitesse d'exécution et la précision. Puissance et coordination s'exprime à 100% et cela ne s'improvise pas même avec des qualités exceptionnelles.

Commentaires

Anonyme a dit…
vous avez trop de connaissances vous etes vraiment hors norme rien a voir avec le commun tous vos textes sont un puits de science
Anonyme a dit…
dommage que vous n etes jamais monte sur le ring ! car avec ses connaissances ca aurait ete superbe
Anonyme a dit…
connaissant dominique paris par son travail et son humilite car comme il le dit de lui meme il n aime pas parler de lui on ne peut que le feliciter par sa devotion envers les autres
Anonyme a dit…
Ce blog est à mes yeux une référence, dommage que le gladiator trainig ne soit pas sorti en livre écrit parceque mes parents refusent de me le prendre =( Mais ce blog en tout cas est très bien construit. Merci Dominique Paris