Comment développer sa puissance respiratoire sans en faire plus à l’entraînement.


En préparation physique il est couramment admis que la puissance respiratoire se développe avec des exercices cardiovasculaires de haute intensité, comme l’intervalle training. On améliore alors les différentes capacités physiologiques de transport de l’oxygène en travaillant au seuil anaérobie et au-dessus (VO2max).

Ces techniques d’entraînement sont extrêmement coûteuses sur le plan énergétique et nécessite une planification précise pour éviter le surentraînement. De plus un sportif déjà très entraîné aura beaucoup de difficulté pour continuer à s’améliorer, ceci étant dû que nous avons tous des limites dictées par notre génétique.

Y a t-il une alternative pour s’améliorer sans modifier son programme d’entraînement ?

Florence Villien, Docteur en physiologie, a mis au point une méthode étonnante qui, si vous l’employez, va booster votre puissance respiratoire en quelques semaines.
Un des exercices, le diaforce, est dérivé du « vacuum » (photo ci-dessus), et vous allez renforcer les muscles respiratoires essentiels que sont le transverse et le diaphragme.
La technique n’est pas compliquée mais doit être maîtrisée.

Florence Villien démontre cet exercice, et bien d’autres, dans sa méthode baptisée Spironess ; dans son livre-DVD qui vient de sortir vous allez découvrir ces techniques que vous pourrez intégrer à votre entraînement.
Je le conseille à tous ceux qui veulent améliorer leur performance.



Ces techniques vont vous permettre aussi d’améliorer votre récupération, et donc de pouvoir enchaîner des séances d’entraînement de plus grande qualité.
Intégrer seulement un de ces exercices dans votre programme de préparation physique peut faire la différence.

Commentaires

Cédric a dit…
Merci pour ces conseils, je fais de plus en plus d'exercices respiratoires le soir en me couchant, ça détend et permet de s'endormir plus rapidement.