Essentiel pour tous les boxeurs, puncheur ou pas puncheur?

Le "rêve" de tout boxeur est d'être puncheur, mais pourquoi si peu le sont-il?
Voici quelques réflexions échangées il y a peu de temps avec un collègue entraîneur sur Facebook:

Questionselon toi, qu'elle est la caractérisque physique qui fait d'un boxeur un puncheur?

Dominique Paris: Il y a plusieurs choses à mon avis: d'abord l'aspect génétique, il y a des puncheurs naturels, qu'ils soient ectomorphe, mésomorphe ou endomorphe (certains poids lourds), c'est lié à un % de fibres rapides prédominant (ces fibres bénéficient de meilleures connexions nerveuses notamment). Si on les a pas c'est difficile de s'améliorer, possible mais difficile (importance d'un vrai travail de force avec le bon choix des exercices). Ensuite c'est la qualité de coordination intra et inter-musculaire (lié encore à la qualité des circuits muscles-système nerveux): un entrainement très fonctionnel l'améliore toujours (ex: kettlebell, clubbells, bodyweight...), mais il faudrait développer ça quand l'athlète est très jeune. Ensuite ce sont les jambes, trop de boxeurs ne sont pas assez solides sur leurs jambes; mais il faut une parfaite coordination dans le transfert de force via le "core". Ensuite core très solide, mais pas avec des crunches ! Aussi la capacité de relaxation musculaire contribue à une meilleure vitesse (explosivité) et donc meilleur punch...
Le 1er point prédomine à mon avis car la plupart des programmes d'entrainement ne sont pas assez ciblé...

Question: et en terme de muscle à cibler ? jambes , abs , épaules . Je parle de ceux qui vont prédominer le transfert des force du bas vers le haut . Moi c'est vrai que j'ai toujours entendu dire dans les salles de boxe que je fréquentais que le punch était inné . Bon je ne suis pas une référence , mais je prend mon exemple, je boxais en super léger et je ne frappais pas . J'ai commencé une musculation spécifique, jambes , abs , épaules: 6 mois après je mettais mon premier KO et j'avais même pas l'impression d'avoir 
frappé fort . Donc peut-on changer la prédominance des fibres musculaires avec un travail spécifique ?

Dominique Paris: oui c'est possible mais seulement en partie et cela varie en fonction des individus car chacun est différent (on en revient à l'aspect génétique). Une musculation très ciblée et orientée sur la force avec les bons exercices peut effectivement améliorer le punch. Mais on n'améliore pas seulement les fibres rapides, on améliore aussi la coordination donc l'efficacité de transfert de force du bas vers le haut. Donc un travail fonctionnel du bas vers le haut (jambes, abdos, épaules mais aussi dos) avec un choix stratégique d'exercices est essentiel (il y a là différentes options).

Question: dans ta carriére tu as un exemple de boxeur qui n'était pas du tout puncher avant d'arriver chez toi et qui l'est devenu après ta préparation?

Dominique Paris: Non car la plupart des boxeurs non puncheurs ne veulent pas faire l'effort de tenter le gros boulot qu'il faut faire, on leur a sans doute mis aussi plein d'idées préconçues...Et c'est pour cela (en grande partie) que la boxe en France est au plus bas: pas de puncheurs donc combats "chiants" et ça n'excite personne (public et médias). Les boxeurs avec lesquels je travaille sont des puncheurs au départ et s'améliorent probablement de 10 à 20% dans leur puissance de frappe après un cycle d'entraînement. Un boxeur non puncheur pourra beaucoup s'améliorer mais ne pourra pas rivaliser avec le puncheur naturel, il faudra compenser par autre chose...

Voici un récapitulatif de plusieurs de mes articles disponibles sur le web. Si vous ne les avez pas encore lu, cliquez sur les liens ci-dessous

Commentaires