Bootcamps : préparation physique totale

Je voudrai vous faire part de l'anecdote suivante, comme quoi une bonne condition physique ne s'acquiert pas aussi facilement...no short cuts!


Il y a quelques mois, John intégrait un de mes bootcamps, celui qui est réservé à tous ceux et celles qui sont en bonne condition physique. Un certain nombre des participants d’ailleurs sont d’anciens athlètes d’un très bon niveau sportif universitaire, ce qui est toujours une bonne référence aux USA.
Généralement je conseille de démarrer par un bootcamp de niveau intermédiaire car certaines séquences du bootcamp peuvent être «brutales» quand on n'y est pas habitué!
John a insisté pour joindre le groupe le plus avancé dès sa première séance, insistant sur le fait qu’il était déjà en très bonne condition;: 2 séances de musculation, 2 séances sur treadmill (tapis de course), 1 séance de spinning (vélo en salle) par semaine, et ceci depuis plusieurs mois. J’étais un peu sceptique car John présentait une surchage de poids d’environ 3 ou 4kg, ce qui n’est pas énorme mais qui peut aussi lui poser problème.

John a complètement «explosé» avant la mi parcours de la 1ère séance, en dette d’oxygène et n’arrivant pas à récupérer entre 2 intervalles d’exercices.
Prenant conscience de ses lacunes, mais se demandant pourquoi (il s’était entraîné avec le «meilleur» personal trainer de la région), je lui ait expliqué:

Son programme d’entraînement était trop axé sur des efforts d’endurance, souvent à la même intensité, que ce soit au niveau cardio et musculaire. Ce style de séance bootcamp sollicite toutes les filières énergétiques et les combinent: endurance aérobie, anaérobie alactique et lactique. Son entraînement ne sollicitait que la filière aérobie comme d’ailleurs 95% des programmes de fitness et de remise en forme.
Conséquence: aucune adaptation physiologique pour des intensités supérieures.

Je lui ait expliqué qu’il fallait sortir de sa «zone de confort» régulièrement pour progresser et atteindre une condition physique totale et non pas fragmentée.
John avait une bonne condition physique d’endurance, mais il était incapable de sortir de sa zone de confort.
En l’espace de 4 semaines il a progressé, maîtrise maintenant ses efforts à des intensités très variées et…a perdu les 3 kg que j’avais observé!

Si vous êtes entraîneur, prof de fitness, coach et si vous voulez mettre vos clients en superbe condition physique et/ou leur faire perdre quelques kilos rapidemment, les entraînements de style bootcamp sont redoutables. Vous créez en même temps une dynamique de groupe qui boost la motivation, ce qui provoque de meilleurs résultats.

Si vous envisager vos propres bootcamps, je vous encourage à commencer à les mettre en place maintenant, c'est le moment!

Pour en savoir plus, cliquez sur le lien suivant:
http://bootcamp-fitness.compusport.net/blog

Commentaires