Préparation physique : le laxisme estival !

Cet été, que faire si votre club est fermé ?

Et c’est généralement le cas pour la plupart. Bref, c’est parti pour 2 mois (voire plus !) de repos forcé ! Ce n’est pas très sérieux si vous avez des objectifs sportifs ; les quelques activités que vous pourrez faire pendant cette période ne seront probablement pas suffisantes pour maintenir votre niveau de condition physique : 15 jours ne posent pas de problème, mais 2 ou 3 mois… !

J’ai l’exemple du club de boxe d’Orléans qui, saison terminée, ferme ses portes à mi-Juin et ne pourra reprendre qu’en Octobre (!) pour des raisons de fermeture du Palais des Sports où le club réside ! J’ai cru d’abord à une plaisanterie, mais non c’est bien la réalité !!! Et quand on sait que ce club regroupe 8 professionnels et un bon nombre d’amateurs… Je me pose certaines questions !
Dans quelle condition physique les boxeurs vont ils reprendre ? En fait 2 à 3 mois d’entraînement sera nécessaire pour retrouver son niveau de forme. Que de temps perdu alors que ce temps pourrait être utilisé sur des aspects stratégiques (technique, physique) si la condition physique est déjà bonne au départ !

Si les sportifs ne décident pas de se prendre en charge, ils restent donc, saison après saison, sur leurs performances habituelles, restent dans la moyenne ou restent tout simplement médiocre!

L’été doit être au contraire un moment propice pour s’améliorer sur des points importants comme la préparation physique : il ne s’agit pas de faire des stages « commandos » et reprendre la saison exténué, mais plutôt de s’améliorer sur certains aspects physiques qui sont parfois négligés.

Une préparation physique estivale prépare aussi au démarrage de la nouvelle saison : pas de perte de temps pour se remettre en condition, vous partez sur de nouvelles bases, plus élevées, et vous êtes donc dans les conditions favorables pour vraiment relever votre niveau.

La 1ère solution est de suivre un programme précis pendant toute cette période : mais très peu de clubs fournissent à leurs sportifs un programme d’entraînement physique préparatoire à la reprise. Le minimum "syndical" serait par exemple 3 entraînements par semaine avec footing et accélérations (fartlek) associé à des exercices musculaires tel que pushups, tractions,... Utilisez une swiss ball pour mettre un peu de piment et découvrir de nouveaux exercices: l'avantage est que vous n'avez pas besoin de salle, vous pouvez faire ça chez vous ou à l'extérieur.

Une autre solution est de participer à un stage : l’avantage est la présence d’un véritable coaching ; et on peut y apprendre beaucoup. Pour les boxeurs, Julien Lorcy organise un stage début Juillet à Marrakech : WorldBoxing.fr

Si vous êtes à Orléans, je met en place un stage Préparation physique (Training Camp) en Juillet : entraînements matin et soirée 3 fois par semaine, soit 6 entraînements dans la semaine.
Renseignement par e-mail.

Commentaires